samedi 29 juillet 2017

American dream - Le gang des rêves - Luca Di Fulvio



Le gang des rêves
Luca Di Fulvio

Editions Pocket




"C'est un monde dont on ne sort jamais. Un monde sans portes ni fenêtres, pensait Christmas. Mais moi, je m'en irai !"




Qui es-tu Christmas Luminita ?

Un enfant grandit entre une mère prostitué et son mac Sal. Les petites frappes du ghetto italien, les figures de gangsters qui ont une réputation à défendre.

Un enfant solaire, habité par une détermination hors du commun. 

Le petit prince du Lower East Side.


De l'arrivée de la mère aux Etats-Unis dans les années 1910 à l’ascension du fils durant les années 1920. La prohibition, les guerres de gangsters, l’opposition entre les bandes Italiennes, Juives, les noirs toujours relégués par tous à des moins que rien. 

Nous sommes à New-York !!

La ville de tous les possibles. 

Le rêve américain. 

De la réussite fulgurante à la chute non moins fulgurante.

La lutte des gamins des ghettos pour survivre.

La rencontre de l'amour par une soirée sordide, une promesse faite à une jeune fille, un amour fou et inconditionnel.

Tout ça cristallisé en Christmas Luminita.

Tout commence par un viol à Aspromonte, Italie, au début du XXème siècle. Sa mère Cetta ne peut échapper à l'ami de son patron, elle n'a que 13 ans.

Naîtra Natale, rebaptisé Christmas par les autorités américaines.
Avec son bâtard, elle quitte l'Italie et part pour le rêve américain. La traversé est rude mais Cetta est déterminée à arriver. 
Ils sont nombreux en ce début de siècle à espérer mieux, ils se bousculent à l'entrée. Ellis Island voit débarquer par millier ces migrants. Beaucoup d'appelés et peu d'élus.

Alors voilà, aujourd'hui je suis tombée amoureuse de Christmas Luminita, un personnage animé par une flamme d'une grande ardeur.

C'est la deuxième fois.

La première c'était il y une vingtaine d'années, le prince Muichkine, L'idiot de Dostoïevski.

Tous deux sont des personnages solaires et attachants. 


Un roman de 943 pages, réjouissant, très noir et extrêmement lumineux et porteur d'espoir.

Un roman cinématographique, chaque scène est visuelle. On se retrouve dans un film de Martin Scorsese.


Un énorme coup de coeur !

4ème de couverture:

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?


Défi lecture 2017, catégorie 65 : un livre qui ne va dans aucune autre catégorie (sauf celle-là)